Réalisée entre janvier et mars 2016, cette opération a été conduite en amont des travaux d’aménagement de l’extension de la ZAC Athelia. Elle couvrait environ 6400 m² répartis en deux fenêtres correspondant à deux versants de la colline de Mentaure. Le flanc sud comprend les secteurs 1 (au nord) et 2 (au sud), séparés par un mur de parcellaire dont l’édification semble remonter à la fin du XVIIIe siècle. La zone d’étude est complétée par le vallon qui se développe sur le côté est (secteur 3). Les données de terrain, couplées aux sources archivistiques, ont montré un premier établissement daté du milieu du XVIIe s. prenant la forme de murs de terrasses sur les secteurs 2 et 3. Ces parcelles subissent une réorganisation par l’implantation d’un complexe bâti en pierres sèches. Ces constructions voient le jour entre 1665 et 1679 et restent opérationnelles jusqu’en 1726 au plus tard. La bergerie F (sect. 2), présente dans un domaine privé, se compose d’un bâtiment de 40 m² alliant borie et étable, d’un enclos de 240 m², d’un puits ou aiguier et d’une structure de chauffe (four ou cheminée). L’édifice J (sect. 3), situé dans une parcelle communale, occupe une surface de moins de 10 m². Il combine borie et pièce annexe subdivisée par un muret médian. Après leur abandon, l’occupation humaine se fait en partie haute du versant sud (sect. 1) avec une extension dominée par trois lots de restanques entre le XVIIIe et le XIXe s. L’un d’eux, au centre, est associé à des bâtiments appartenant à un menuisier ciotaden.

Responsable d’opération : O.Mignot