La fouille a permis de mettre au jour des vestiges d’habitat et une sépulture du Bronze moyen. En position centrale au sein de l’emprise de fouille, a été découverte une structure au contour relativement polylobé (FS1006). Trois trous de poteau, répartis dans les quarts nord-est et sud-ouest, s’intègrent dans le périmètre de la fosse. Au centre de la fosse ont été exhumés les restes d’un foyer à galets chauffés. La surface sur laquelle repose le lit de galets compte des nodules d’argile rubéfiée et des micros-charbons, également témoins d’une activité liée au feu. Concernant le mobilier, un fragment de panse de tasse carénée munie d’une anse à poucier, découvert lors du diagnostic dans le comblement inférieur de la fosse, permet une attribution chronologique. Cet élément coïncide avec les calibrations AMS réalisées sur des charbons issus du même comblement, conférant une date Bronze moyen I à la structure. Située dans le quart sud-ouest de l’emprise, la fouille de la fosse FS1005 a permis d’observer en place les restes osseux d’un individu adulte. Des calibrations AMS ont été réalisées sur les dents du sujet et donnent un résultat de : 3260 ± 30BP soit 1616-1454 Cal BC (95,4% Poz-50372). Au regard des données induites par le mobilier céramique et les datations AMS, le site du Mas Delfau à Perpignan semble s’inscrire dans la première moitié du Bronze moyen. Nous sommes ici dans le cadre d’un petit habitat de plein air dont l’occupation, bien que nous étant parvenue de manière très lacunaire, apporte un élément de comparaison supplémentaire à une documentation encore très discrète. Cette fouille apporte ainsi une contribution nouvelle à la connaissance des occupations de plein air du Bronze moyen en Roussillon.

Responsable d’opération : A.Duny

DUNY (A.), RIVALAN (A.), SAVE (S.), BANER JEA (R.), BOREHAM (J.) – Un habitat du Bronze Moyen en Roussillon : le site du Mas Delfau à Perpignan. Rapport Final d’Opération, Mosaïques Archéologie, Cournonterral, janvier 2013, 105 p.